La référence culturel de la musique centre africaine
Catégories

Tabu Rochereau (13 Novembre 1940)(ou Tabuley Rochereau), de vrai nom Pascal Tabu Ley, né le 13 novembre 1940, est un musicien et homme politique congolais. Né à Banningville (aujourd’hui Bandundu), Pascal Sinamoyi Tabu commence par chanter à l’église et dans les chorales des établissements scolaires qu’il fréquente avant de rejoindre, en 1959, l’Education nationale du Congo. Il entame alors une carrière de fonctionnaire, d’abord comme secrétaire administratif au Fonds du Bien-être indigène puis en tant que responsable administratif et financier à l’Athénée de Kalina (l’actuel Institut de la Gombe). Marié à Georgette Mowana (alias « Tété »), il a cinq enfants : Blackson Matthieu, Mireille-Esther, Colette, Gisèle et Isabelle. Il vécu un amour idyllique avec la Miss Zaïre 1969 Jeanne Mokomo avec qui il a également six autres enfants : Carine, Laty, Bob, Abel, Pegguy et Flore. Il commence à composer dans les 1950. En 1956, il participe à une séance d’enregistrement avec le musicien Grand Kalle (Joseph Kabasele). C’est le début de sa carrière : Tabu propose ses chansons à l’African , qui l’engage. Il prend alors son nom de scène de Rochereau, en hommage au gouverneur de Belfort, Pierre Philippe Denfert-Rochereau. Ses premiers titres, comme Kelya, Adios Tété et Bonbon sucré le font connaître du public. Il est alors proche du Mouvement national congolais de Patrice Lumumba. Il quitte l’African et rejoint l’orchestre Africain en novembre 1960

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.