La référence culturel de la musique centre africaine
Catégories

Sam Mangwana Sam Mangwana est un musicien congolais et angolais. Il a travaillé avec Tabu Ley Rochereau (au sein d’African Fiesta, d’African Fiesta National et plus tard d’Afrisa International) et avec Franco (TPOK Jazz), a créé plusieurs groupes ( des maquisards, African All Stars) et enregistré de nombreux disques au cours de sa longue carrière. Si Sam Mangwana est angolais, c’est au Zaïre, aujourd’hui République démocratique du , que l’artiste a grandi. Un artiste capable de chanter en sept langues. Découvert par Tabu Ley, il sera également l’un des grands compagnons de route de l’illustre Franco. Puis ce sera la Côte d’Ivoire et une carrière solo aux tubes à la pelle. Géant de la Rumba congolaise, chantre du panafricanisme, Sam Mangwana brasse les styles avec une joie et une énergie non dissimulées. Né en 1945 à Kinshasa de parents angolais, il tire de l’exil familial un goût prononcé pour le voyage, les langues et une curiosité naturelle pour les autres cultures. Sa connaissance du portugais, du lingala, du swahili, du français, de l’anglais et son apprentissage de l’espagnol font de lui le chanteur (entre alto et basse) le plus polyglotte du continent. Après avoir fait les beaux jours des orchestres de Franco et de Tabu Ley Rochereau à l’époque de la splendeur de la Rumba congolaise (les années 60) il a participé à l’expansion du Soukouss, devenu quasi-hégémonique sur le continent africain. Mangwana n’est cependant pas de ceux qui se cantonnent dans un

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.