MBILIA BELL TITRE MUZANGILA – CONGO DJOMEGABP

19 Juil

MBILIA BELL TITRE MUZANGILA – CONGO DJOMEGABP

Mbilia Bel chante les œuvres monumentales «Mpeve ya Nlongo » et «Yamba ngai », écrites par Tabu Ley en 1982. Elle est la plus et la plus forte voix de la musique zaïro-congolaise. Grâce à sa voix, elle se fait un nom dans les annales de la musique congolaise et africaine. Partout, ses apparitions déclenchent 1’hystérie collective. Elle devient une valeur sûre de la musique africaine. Une année après, en 1983, elle est baptisée du sobriquet de la Cléopâtre de la musique Zaïroise. Elle chante «Esui yo wapi» qui sera suivi de «La beauté d’une femme», œuvres de Tabu Ley, et «Kelhiya », première chanson de Rochereau sortie sur disque en 1959 dans African , «Nadina» de Mpanga Brazzos, « Faux pas », « Quelle méchanceté », «Mobali na ngai wana », «Napika », «Mano Mongba » œuvres de Mbilia Bel, etc. Dans l’Afrisa International, elle chantera aussi plusieurs œuvres à succès telles que « Sima na ngai », « Tonton Stol », « Shahuri yangu », « Contre ma volonté », « Beyanga », «Nairobi », «Contre ma volonté », «Frigo Fnma», «Sisi Mandela» «Emane», etc. En octobre 1997, la brasserie Unibra, l’actuelle Bracongo, organise la fête de la bière Tonton Skol, l’Afrisa doit y jouer. Incident. Unibra a négocié le cachet avec Tabu Ley, Mbilia Bel refuse de se présenter au concert.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.