La référence culturel de la musique centre africaine
Catégories

Chicago

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM PANAFRICAIN - 2012 - Cannes Film Festival -  65eme - https://maziki.fr

MOHAMMED SOUDANI
Président du Jury du Festival International du Film PanAfricain
Nationalité algérienne et suisse

Bio/filmographie du réalisateur

Cameraman à la Télévision algérienne de 1970 à 1971, après des études à l’IDHEC (Institut des Hautes Ecoles Cinématographiques) à Paris, il travaille d’abord comme cameraman puis comme directeur de la photographie chez Polivideo SA en Suisse jusqu’en 1986. Pendant cette période, en 1980, il se forme comme directeur de la photographie aux Etats-Unis. Depuis 1987 passe à la réalisation.

Continue de même à travailler en tant que directeur de la photographie.

A enseigné audiovisuel à :

– l’Institut I.T.A.M et Video Presse à Paris
– la Télévision ivoirienne
– Fininvest à Milan

Enseigne actuellement audiovisuel à :
– la SUPSI, Ecole Universitaire supérieure de la Suisse Italienne
REALISATION

Long-métrages fiction et documentaires :

2010
« Unbelgiocare» Daniele Finzi Pasca raccontato da Mohammed Soudani, 90’, DCP/HD (long métrage documentaire), une production Amka Films / RSI Sortie en salle au Tessin : 15 Novembre 2011

2010
« Lionel», 86’, DCP/HD (long métrage fiction), une production Amka Films / RSI / Nikady’s Production
Fifem 2011 – International Children’s Film Festival Montréal – Compétition internationale
10th International Film Festival Nueva Mirada for Children and Youth, Buenos Aires 2011 (Special Mention fo the Official Fiction Jury)
Chicago International Children’s Film Festival, October 2011
Tel Aviv International Children’s Film Festival, October 2011 (Official Competition)

2010
« Taxiphone», 94’, 35mm (long métrage fiction) une production Amka Films / Maghreb Film
(sortie salle au Tessin mars 2010 – sortie prévue dans le reste de la Suisse décembre 2010)
Innsbruck Int. Film Festival, 2010 – Compétition internationale
Montréal Film Festival, 2010 – World Cinéma
Isola Film Festival, 2010 (Prix du public)
Dubai Film Festival, 2010
Festival des Films Arabes, Oran 2010
Festival International du Film PanAfricain de Cannes

2007
« Roulette», 94’, Beta Digital, 16:9 (long métrage fiction) une production Amka Films / TSI
FIPA, Biarritz, France, 2007 – Compétition Internationale
Solothurner Film Festival, Suisse, 2007 – Compétition prix du public
Innsbruck Film Festival, 2008 – Compétition

2002
« Guerre sans images » (Algérie, je sais que tu sais), 90’, 35 mm, (long métrage documentaire) une production Suisse/France (avec le soutien de l’avance sur recettes du CNC)
· Festival International du Film de Locarno, Suisse 2002 (Semaine de la Critique/Compétition)
· Festival Int. du Film de Namur, Belgique, 2002 (compétition Documentaire)
· Festival Int. du Film d’Amiens, France, 2002
· Festival International Filmmaker, Milano, Italie, 2002 (Compétition)
· Festival d’Automne, Paris, France 2002 (une séléction faite par « Les Cahiers du Cinéma »)
· Festival de Göteborg, 2003
· Festival du Cinéma du Sud, Marseilles, 2002
· Marché Fipa Biarritz, 2003
· Film Festival Göteborg, 2003
· Festival de Milan, 2003
· Film Festival Las Palmas, 2003
· Festival Black Movie, Genève, 2003
· Festival du Prix Méditerranéen Syracuse, 2003
· Festival Vues d’Afriques, Montréal, 2003
· Centre Méditerranéen de la Photographie, Bastia, 2003
· Freiburg Film Festival, 2003
· Film Festival Innsbruck, 2003
· Karlovy Vary Film Festival, 2003 (Compétition)
· Biennale des Cinémas Arabes 2004 (Institut du Monde Arabe) – Compétition
· Festival du Film au Liban 2004 – Compétition
· Amsterdam, via Ambassade Suisse, Noorderlicht Photofestival
· Frankfurt am Main, Deutsches-Filmmuseum
· Barcelone, Film Festival del Cine Africa e Mediterraneo
· Innsbruck, International Film festival
· Algérie, 50ième anniversaire de la révolution algérienne à Alger
· Palermo (Italie) Doc Festival “Sole e Luna”
· Mar del Plata, semaine du cinéma africain”
· Fèz 2006 – Coups de coeur de la Biennale du Cinéma Arabe
· Atlanta et Washington – Circuit cuturel lié au Ministère des Affaires Etrangerès, Suisse

la suite sur : http://www.festivaldufilmpanafricain.org/dossiers/dossiers.php?val=250_mohammed+soudani+president+jury+festival+international+film+panafricain+cannes+24+28+avril+2012 

source : http://www.festivaldufilmpanafricain.org

 

 

Samuel jackson à Bondy - https://maziki.fr
L’ambassadeur des Etats-Unis de l’Amérique  avait invités chez lui … le site bondy blog pour un concert de jazz.

En l’honneur d’Aulnay-sous-Bois. Cette ville du 9-3 a été nominée aux Grammy Awards pour avoir coproduit un cd de blues avec les musiciens du Chicago Blues : A Living History.

le bondy blog  l’a convié à sont tour. Et il est venu, avec un invité surprise : Samuel L. Jackson (« Pulp Fiction », « Jacky Brown » and so on) ! L’acteur et sa femme ont interrompu leurs vacances en France pour passer nous faire un petit coucou.

Accompagné de l’ambassadeur des Etats-Unis, l’acteur a fait une visite surprise dans les locaux du Bondy Blog, où des habitants de banlieue ravis lui ont posé des questions et demandé des conseils.

L’ambassadeur des Etats-Unis de l’Amérique nous avait invités chez lui pour un concert de jazz. Comme nous sommes bien élevés au Bondy blog, nous l’avons convié à notre tour. Et il est venu, avec un invité surprise : Samuel L. Jackson (« Pulp Fiction », « Jacky Brown » and so on) ! L’acteur et sa femme ont interrompu leurs vacances en France pour passer nous faire un petit coucou.

Les Américains sont des gens très bien, ils n’ont pas touché au buffet préparé pour l’occasion, nul inquiétude, je m’en suis occupé. Devant une assistance composée de nombreux fans, l’ambassadeur a déclaré : « A La Courneuve, j’avais promis a des étudiants de revenir en banlieue avec une vedette de leur choix. Ils m’ont dit qui ils voulaient rencontrer, le voilà. »

L’acteur a discuté une heure durant avec des jeunes de banlieue. Ces derniers sont très à l’aise en présence de cette immense vedette.

Les producteurs de l’association Hors-Cadre, profitent de sa présence pour proposer à l’acteur de jouer dans leurs films. Il n’a pas dit non… Et quand on demande à Samuel L. Jackson quels sont ses films français préférés, ce dernier cite « Mesrine : l’ennemi public No1 » ou « Un Prophète ». Sa femme, plus vieille école, ne jure que par « Belle de jour ».

L’acteur semble connaître le problème – que dis-je, les problèmes – des banlieues françaises. Une partie de son discours est une mise en miroir de l’histoire des minorités aux Etats-Unis et de celles des français issus de l’immigration : « Lorsque j’étais enfant, il y avait la ségrégation. J’ai toujours pensé que j’étais un citoyen de seconde zone. Je ne pensais pas que je deviendrais un jour la personne que je suis aujourd’hui. Mais mes parents ont cru très fort en moi et m’ont donné une bonne éducation. »

« Vous êtes l’avenir », lance-t-il à son public. On lui demande des conseils pour réussir : « Saisissez votre chance, soyez fort dans votre tête, construisez-vous un réseau, frappez à n’importe quelle porte, dites que ce n’est pas normal que je ne vois pas à l’écran des gens qui me ressemblent. » Une journaliste demande à l’acteur s’il pense qu’un jour la banlieue donnera un président de la république à la France : « Bien sûr », répond-il. L’acteur ajoute qu’il ne croyait pas que de son vivant, il verrait un Afro-Américain à la Maison Blanche.

Source : http://yahoo.bondyblog.fr/news/201004141102/samuel-l-jackson-ca-pulpe-a-bondy-2