La référence culturel de la musique centre africaine
Soutenir la culture

Maziki risque de fermé !!!

Soutien des maintenant la culture centrafricaine avec un dont de 5€ tu aura ton Nom dans la page des remerciements.

 

SIENNE

« Madame Courage » de Merzak Allouache au Festival du film africain à Cologne

 

Le long métrage de Merzak Allouache « Madame Courage » prendra part à la compétition du 14e Festival du film africain de Cologne prévu du 15 au 25 septembre, annoncent les organisateurs.

« Madame Courage » sera compétition pour le Prix du public du meilleur long métrage aux côtés d’une vingtaine d’autres films dont « A peine j’ouvre les yeux » de Leila Bouzid (Tunisie), « Sambène » de Gadjigo Samba (Sénégal-USA) et « Aïcha » d’Omar Chandy (Tanzanie).


Entre longs métrages de fiction, documentaires, courts métrages et films d’animation, se sont 83 films représentant 25 pays africains qui prendront part à ce festival.

« Madame Courage » (2015) traite de la vie d’un adolescent toxicomane, en proie au banditisme, errant dans les rues de Mostaganem dans un état de dépendance absolue aux psychotropes.

Sélectionné à la 72e Mostra de Venise en 2015, le film a obtenu la même année plusieurs distinctions dont le prix du jury au 1er Festival du film méditerranéen de Annaba, et celui du meilleur rôle masculin, décerné à Adnane Jimmy aux 26e Journées cinématographiques de Carthage.

Le festival du film africain de Cologne (Out of Europe-New films from Africa) » mettra également à l’honneur les femmes cinéastes d’Afrique, avec la projection de plusieurs de leurs films, à l’instar de la Kényanne Judy Niny Kibingy, de la Tunisienne Leila Bouzid et la Sud Africaine Belisher Sara.

Il est organisé depuis 1992 par la compagnie FilmInitiativ, fondée en 1988 en ex l’Allemagne de l’Ouest. Considéré parmi les plus importants festivals en Allemagne, il a projeté en deux décennies plus de 500 films d’une quarantaine de pays africains et présenté une centaine de réalisateurs, selon les organisateurs.

Share on Facebook

Congo – Le début de sa carrière[

La véritable carrière d’Abeti commence à la fin de l’année 1971 lorsqu’elle Continuer la lecture

Share on Facebook


11 films, la plupart inédits en France, pour exprimer la diversité de la création cinématographique de la diaspora africaine

Du vendredi 2 au dimanche 4 septembre

CINÉMA LA CLEF 

  34 rue Daubenton
75005 Paris
M° Censier-Daubenton

 

 

 

 

LE PROGRAMME

 

VENDREDI 02 SEPTEMBRE A 18H00

18h00 Réception d’ouverture

19h00 Film d’ouverture: BESOURO
De Joao Daniel Tikhomiroff, Brésil, 2010, 1h34, en portugais sous-titré français
Un film d’action à grand budget, Besouro retrace l’impressionnante histoire de résistance et de révolte du légendaire Besouro Mangangà, un esclave rebelle du Brésil des années 1920 qui – avec l’aide des orishas (dieux) afro-brésiliens et sa puissante maîtrise de l’art martial de la capoeira – se battra pour sa dignité d’homme noir et pour la liberté de son peuple.

SAMEDI 03 SEPTEMBRE

14h00 COMMENT CONQUERIR L’AMERIQUE EN UNE NUIT
De Dany Laferriere, Canada/Haiti, 2004, 1h36, en français
Fraîchement arrivé à Montréal, le jeune haïtien Gégé s’est donné pour mission de conquérir l’Amérique en charmant la femme blonde.

16h00 UNE FEMME PAS COMME LES AUTRES
De Abdoulay Dao, Burkina Faso, 2009, 1h41, en français
Trompée dans son propre lit conjugal par un homme avec qui elle vit depuis sept ans, Mina (Georgette Paré), dirigeante d’entreprise prospère, décide de prendre un deuxième mari, dans une société où la polygamie ne suscite aucun signe de réprobation mais où la polyandrie est une pratique quasiment inconnue.

18h00 LES FILS DE BENKOS
De Lucas Silva, Colombie/France, 2003, 52mn, en français et espagnol sous-titré français
La culture africaine en Colombie vue et racontée à travers le prisme de la musique: le son palenquero, la musique venue de Cuba arrivée en Colombie en 1920 et la Champeta, musique exclusive des pauvres et déshérités qui a tout balayé sur son passage.
Débat après projection

19h30 MOZART NOIR A CUBA présenté avec VOUS AUTRES…
MOZART NOIR A CUBA
De Steve et Stéphanie James, Guadeloupe/Cuba, 2006, 52mn, en français et espagnol
Documentaire consacré à la vie et à l’oeuvre du Chevalier de Saint Georges (1745-1799), compositeur, violoniste et chef d’orchestre guadeloupéen, fils d’une esclave et de son maître.

+ VOUS AUTRES…
De Olivier Nelli, France, 2010, 8mn, en français
Aida, Rama, et Bijou, trois françaises, une origine: l’Afrique. Refoulées à l’entrée d’une boîte de nuit parisienne, les jeunes femmes sont en proie à la résignation ou à la colère.
Débat après projections

21h30 LES SEIGNEURS DE HARLEM
De Bill Duke, USA, 1997, 2h10, en anglais sous-titré français
Lorsqu’il sort de la prison de Sing-Sing en 1935, Ellsworth Bumpy Johnson (Lawrence Flishburn) retrouve Harlem en émoi. Stéphanie St Clair (Cicely Tyson), qui régnait sur la loterie des nombres, est désormais en concurrence avec le redoutable roi de la bière du Bronx, Dutch Schultz (Tim Roth), qui veut s’implanter dans le quartier noir. C’est la guerre.

DIMANCHE 04 SEPTEMBRE

14h00 FAMILY MOTEL
De Hélène Klodawsky, Canada/Somalie, 2008, 1h28, en anglais sous-titré français
Expulsées de leur logement à cause d’un retard dans le paiement de leur loyer, Ayan et ses filles se retrouvent dans un hôtel pour les laissés pour compte de la ville.
Family motel est un film dramatique inspiré par les histoires des hommes et des femmes qui, malgré des conditions de vies difficiles, se battent pour garder leurs rêves et intégrité intacts.

16h00 LE TEMPS DES CAMARADES
De Mohamed Chrif Tribak, Maroc, 2009, 1h23, en français et en arabe sous-titré français
Un film à propos de la vie universitaire sur le campus de l’université de Tetouan qui nous parle d’un moment peu connu dans l’histoire politique du Maroc. Ce film, qui illustre la confrontation idéologique entre étudiants musulmans et étudiants marxistes, nous fait penser à la turbulence politique actuelle de cette partie du monde.

18h00 BESOURO
De Joao Daniel Tikhomiroff, Brésil, 2010, 1h34, en portugais sous-titré français
Un film d’action à grand budget, Besouro retrace l’impressionnante histoire de résistance et de révolte du légendaire Besouro Mangangà, un esclave rebelle du Brésil des années 1920 qui – avec l’aide des orishas (dieux) afro-brésiliens et sa puissante maîtrise de l’art martial de la capoeira – se battra pour sa dignité d’homme noir et pour la liberté de son peuple.

20h00 FAIS DANSER LA POUSSIERE
De Christian Faure, France 2009, 1h30, en français
Elevée par sa mère bretonne, Maya, qui n’a jamais connu son père noir, part à la recherche de l’autre moitié de son histoire. A la croisée des chemins, ses rencontres, ses expériences la détruisent, la construisent, car Maya est une « résiliente », toujours prête à croquer la vie… Malgrè ce monde sans indulgence, sans complaisance, ni générosité à son égard, elle parvient à se hisser au sommet de son art: la danse.
Débat après projection

Share on Facebook

APMA / Maïgaro
apma
APMA / Maïgaro est une Association qui a pour but de Promouvoir la Musique Africaine en France et à l’étranger. Elle a également pour objet la gestion d’un Cyber – Café Social et Musical en direction d’un large public. Elle est régie par la loi de 1901 et dispose d’un orchestre dénommé Maïgaro comme moyen de promotion des artistes africains.

Le groupe Maïgaro est souvent invité pour animer des concerts organisés par des Maisons de Jeunes, des Associations et par des sociétés de spectacles. Elle a un département consacré à la Promotion de la Musique Centrafricaine qui fait encore figure de parent pauvre.

APMA / Maïgaro défend les intérêts matériels et moraux de ses membres, accompagne des artistes démunis ou sans papiers dans la récupération de leurs droits, notamment dans les démarches d’accès aux soins, de la régularisation de titre de séjour et de souscription à une Mutuelle Collective.Maïgaro/APMA
Association pour la Promotion de la Musique Africaine
N° Préfecture de Police: 88/2142
Code APE: 923 A Activités Artistiques
N° Siret: 478 057 854 00018

Pour vos dons et soutiens à l’association:
Maïgaro/APMA
Association pour la Promotion de la Musique Africaine
Chez Sultan Zembellat
29, rue Navier 75017 Paris (France)
Tél : 01 44 85 93 06
Portable : 06 85 89 81 43
maziki@free.fr

Parmi les activités connues d’APMA/Maïgaro

2005 Concert au Café Restaurant Impala sur les Champs Elysées à Paris
2003 /2004 Animation de différentes animations à Paris,banlieue et préparation d’un album Salsa pour Sultan Zembellat
2002 Concert à l’occasion de la Journée Mondiale de la lutte contre le Sida à l’hôpital Kremlin Bicêtre à Paris.
2001 Concert à l’occasion de la Journée Mondiale de la lutte contre le Sidaà l’Hôpital Pitié Salpêtriere à Paris.
2000 Concert marquant le 3ème Millénaire à la Présidence de la République (Centrafrique)
1999 Réveillon l’an 2000 à l’Assemblée Nationale Centrafricaine à Bangui ( Centrafrique)
1997 / 1998 Différentes Animations Musicales à Paris
1996 Fête de la Voix Populaire à Gennevilliers banlieue Parisienne
1995 Anniversaire de Canal + Horizons (Canal + d’Afrique) à Paris
1995 Concert à l’hypodrome de Vincennes dans le cadre des Amitiés France – Afrique en matière de Tiercé
1993 Prestations pour des émissions télévisées africaines
1992 Grande Soirée Afro -Antillaise au Centre Culturel Georges Pompidou à Paris.
1991 Atelier de Musique autour des Techniques d’enregistrement en collaboration avec la DRAC ( Direction Régionale des Affaires Culturelles) à Paris
1990 Festival de Musiques Traditionnelles de Ris – Orangis en banlieue Parisienne
1989 Bicentenaire de la Révolution à Sartrouville en banlieu Parisienne.

Share on Facebook

Prochaine fête de l’Indépendance de la Centrafrique
Mise en place d’un Comité d’organisation d’une Manifestation Culturelle relative au 13 Août 2008, fête de l’Indépendance de la République Centrafricaine.

Chers Compatriotes et amis de la Centrafrique,

Le 13 août de chaque année marque l’Indépendance de la République Centrafricaine. Dans un souci de donner un sens au combat que Barthélémy Boganda a mené et qui a débouché sur l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, nous recherchons des personnes de bonne volonté pour préparer en 2008 des évènements culturels marquant ce moment important de notre histoire. Souvent absents sur la scène internationale, la fête de notre Indépendance est sans doute une occasion donnée pour non seulement nous affirmer, mais faire découvrir notre cher et beau pays la République Centrafricaine à l’échelon international.

Dominique Kongosienne
Sultan Zembellat
Contact: info@maziki.fr

Share on Facebook
cd-renaissanceRenaissance un Opus de 11 titres dans lequel Sultan chante la Rumba de Bangui

Album de Sultan Zembellat dans les bacs et à la Fnac .
Autres points de vente via contact :

1/ Région Parisienne Olivier Singa 06 71 19 94 58  – 01 64 92 09 31
2/ Région Parisienne Jean Apôtre 06 78 00 70 33
3/ Toulouse Yvon Bimako 06 23 23 71 84
4/ Bordeaux Alfred Kamayenwodé 06 59 33 33 90
6/ Orléans Willy Mboé 06 27 87 46 26
8/ Lyon : Ruffin Zouma 06 24 38 32 74

Share on Facebook