XXVI/ L’Histoire de la Musique Gabonaise

XXVI/ L’ Gabonaise méconnue comme celle de

mac-joss-et-sul-124africa-regie-025mc-162

de la Musique Gabonaise

Pierre Akédéngué

Pierre Akédéngué

Sur le plan musical et à l’échelon international, Pierre Akéndégué depuis au moins 30 ans est l’Ambassadeur du Gabon. Pierre Akéndégué évolue dans ses débuts dans Afro Succès aux côtés d’Hilarium Nguéma et fait un succès avec  » Télégramme « . Ce Chanteur engagé et intellectuel étudie la musique au Conservatoire avec Mireille Mathieu à Paris où il envoie régulièrement des chansons dont  » Koukou moulélé  » qui est tube international. Hilarium Guéma et Oliver Ngoma connaissent depuis une dizaine d’année un succès au-delà du Gabon. Sur le plan local il y a des artistes de talents et ceux qui émergent parmi lesquels Mac Joss, Rosalie Mablove, Marie Colombe, Annie France Batchilili, Amandine, sheila, Landry Ifuta…

la Musique Gabonaise reste inconnue comme celle de .

Amandine

Amandine

Bien que ces artistes soient connus et émergeants, la Musique Gabonaise reste inconnue comme celle de Centrafrique. Et pourtant, plusieurs styles musicaux et variés Gabonais peuvent contribuer à la découverte de cette richesse Culturelle. Dans les rues de Libreville la Rumba Congolaise est mêlée au Zouk Love et aux Musiques Traditionnelles Fang, Myéné, Nzémbi, Obamba, Lumbu, Punu, Batéké et Oriengo. Le Gabon se modernise, mais conserve une dominante musicale traditionnelle et voire même au niveau de la danse et des tenues de scène. L’absence sans doute d’une synthèse de ces différents styles musicaux constitue un frein sur le rayonnement mondial de la Musique Gabonaise. Une Musique Urbaine dénommée  » Oriengo  » a particulièrement attiré mon attention du fait que ce genre peut devenir une spécificité Gabonaise. En fait,  » Oriengo  » est un style musical traditionnel très cadencé et dont la danse exprime des gestuelles de scène de la vie quotidienne. En général les gestuelles  » Oriengo  » imitent la danse des handicapés. Le caractère comique de cette danse apporte une joie de vivre et un piment à ce style interdit un temps par les autorités du pays pour empêcher les gens de se moquer des handicapés.

camelia-0541lyon-dor-261folker-053

Annie Flore Batchilili

Annie Flore Batchilili

Le Gabon regorge d’une pléiade de jeunes artistes, mais malheureusement il n’ y a pas assez de structures deproduction pouvant leur permettre de se produire sur scène et sur le plan discographique. Depuis la fermeture des studios professionnels  » Mandémba  » dirigé par le général Assélé et de Koussou d’Africa N°1, il y a une dizaine d’années, les artistes s’enregistrent dans quelques  » home studio  » avec une qualité moyenne. Parmi les  » Home Studio  » Gabonais il y a les studios Mandarine, Kaje et MD. L’absence de producteurs vient s’ajouter aux difficultés rencontrées par les artistes Gabonais. Beaucoup d’artistes déplorent le fait que la Radio Africa N°1 mondialement écouter et implantée à Libreville fasse la part belle de la musique Congolaise et d’autres sans penser à leur patrimoine. L’on peut également constater le manque à ce jour d’un Bureau Gabonais de Droits d’Auteur pouvant protéger les œuvres des artistes et les amener à vivre de leur .

lyon-dor22lyon-dor-6didiier-036
Une rencontre avec Mac Joss un des doyens et mémoire de la Musique Gabonaise me permet de raconter l’histoire musicale de ce pays.

Sheila

Sheila

Entre 1940 et 1950 Georges Damas Aléka compose la concorde qui est l’hymne national du Gabon. Il fonde unorchestre symphonique en 1948 qui évolue jusqu’en 1952 et dénommé Billy Max. Après la dissolution de cette formation, il créé un autre groupe symphonique  » Saint Cécile  » entre 1956 et 1958. En 1958/1959 Georges monte le groupe Okolongo avec des instruments à cordes, notamment de la contrebasse et des violoncelles. Georges fonde le groupe Spinx entre 1959 et 1960 et confie la direction à son fils Damas. En 1959/1960 Makinaloka un groupe Congolais arrive à Libreville avec les guitaristes Tchébo et Papa Noël devenu par la suite le soliste de l’Ok Jazz de Franco Luambo Makiadi. Quand l’orchestre se dissout en 1960 un fonctionnaire des PTT nommé Adiwa engage Papa Noël et Hilarium Nguéma et fonde Jeunesse Band.
Papa Noël forme Hilarium Nguéma à la guitare puis repart au Congo. Nous sommes toujours en 1960 où Hilarium Nguéma créé le groupe Afro Succès. Cette formation compose  » Indépendance  » qui devient un tube.

mac-joss-164lyon-dor-5africa-156

Un guitariste nommé Mounango Paul compose une chanson intitulé  » Mésakaboni  » en langue et ethnie  » Nzémbi  » et cela devient un tabac en 1960. La même année c’est aussi la naissance de  » Mélo Gabon  » de Paul Ekomié dit Docteur Popol. En 1963 Mac Joss revient de Mimongo où il passe les vacances. Il va regarder  » Spasman l’homme des étoiles  » un film à grand succès. Chemin faisant, Mac Joss traverse le quartier  » Nombakélé  » proche de  » la Canne à Sucre  » où joue Hilarium Nguéma. Mac Joss entend un jeune qui chante dans sa langue maternelle le  » Punu  »  » Niambi oulabi « . Mac Joss se dit si ce jeune chante lui aussi peut chanter. Le jeune s’appelle Jena Bibi Ibouanga. Mac Joss alors âgé de 17 ans va voir le bassiste de  » Mélo Gabon  » qui l’engage au sein du groupe en qualité d’aide maracassiste. Un mois plus tard, le groupe est invité par le patron du  » bar Jeannette  » à Lambaréné et c’est le début d’une longue carrière de Mac Joss qui devient chanteur de cette jeune formation.
africa-199africa-184rosalie-58

Aussi, il importe de signaler que le jeune Mac Joss encore lycéen abandonne l’école depuis son engagement musical. Mac Joss est un baroudeur du fait d’évoluer dans plusieurs groupes et partout. En 1970 il intégre la formation Gena, l’orchestre des FAG ( Forces Armées Gabonaise ) en 1971 et obtient le grade de capitaine avant de partir il y a quelques années à la retraite. Parmi ses œuvres connues  » Dis-moi la vérité  » qui a eu un grand succès en Afrique et  » Mourou tabac  » tête de mouton. Mac Joss est un chanteur qui mène une brillante carrière pendant ses trente dernières années. L’artiste est invité au 1er anniversaire de la prise de pouvoir de feu Thomas Sankara, en 1984, et ce après que le camarade Président ait écouté au Burkina Faso  » Mourou Tabac  » qui l’a subjugué.  » Mourou Tabac  » est une chanson profonde qui veut dire la tête du mouton. L’auteur veut dire que lorsque l’on tue un mouton, ses yeux restent ouverts pour voir les parties de son corps qui vont être mangées. Lorsque le feu Président Thomas Sankara arrive en visite à Libreville il fait appeler Mac Joss et l’invite à Ouagadougou pour une prestation musicale. Ainsi, Mac Joss débarque à Ouaga, donne un concert devant 5 000 personnes et se fait accompagner à la guitare par feu Thomas Sankara et le célèbre groupe Cubain  » La Sonora Mantacera  » avec la chanteuse Celia Cruz.

sultan-et-mc-152africa-185mac-joss-118

La Musique Gabonaise est marquée sur le plan international par des titres devenus célèbres et parmi lesquels  » Espoir  » composé et chanté par Hilarium Nguéma entre 1968 et 1969. Dans les années 70 beaucoup de groupes naissent et animent à Libreville les jeudi, vendredi, samedi et dimanche jusqu’à l’aube. Les orchestres Gena, FAG et les Diablotins voient le jour à cette époque. En 1995 Gena est dissout. le groupe Les Diablotins qui connaît dans les années 80 un succès mondial avec le titre  » Mon Associé  » composé et chanté par le chanteur Centrafricain Malao Hénnecy devient Kalamba et meurt en 1998. Les FAG sont baptisés Massako et disparaît lui aussi la même période. En dépit des difficultés rencontrées par les artistes Gabonais qui peinent à faire découvrir leur riche patrimoine, force est de remarquer que la Musique de ce pays sortira sans doute dans les proches années à venir de son  » Ghetto « . Tout d’abord, la volonté des artistes, leurs capacités dans les recherches et la motivation des jeunes pouvant assurer la relève sont des éléments positifs que j’ai constatés pendant mon voyage au Gabon. Après le Congo, le Cameroun et la Côte d’Ivoire, peut-être un jour la planète tout entière dansera sur la Musique Gabonaise.

danseur-tradi-791danseuse-de-rosalie-654

Un danseur Traditionnel                                     Une danseuse



Anthologie de la Musique Centrafricaine

Share on Facebook

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.