Cool Stars

Cool Stars

sizaSiza et Mobanza

Le 20 juillet 1985 lorsqu’un malentendu éclate au sein du groupe Canon Stars, son guitariste et chef d’orchestre Mobanza démissionne et le bassiste Kanta le suit par solidarité. Les deux dissidents forment Cool – Stars avec Siza le guitariste accompagnateur de Makémbé, parti à cette époque en raison d’une tournée que son groupe effectue en France sans lui. Les trois musiciens montent alors le groupe Cool -Stars. Mais cette formation qui manque d’instruments de musique devient éphémère. En 1986 Trésor le chanteur ténor de Makémbé s’en va et pour grossir le rang de Cool – Stars avec Vadjot et Delmas qui viennent de quitter Canon Stars. La nouvelle formation met en place des séances de répétitions sérieuses avec des arrangements nouveaux. Ainsi, le groupe donne une prestation jumelée avec Muziki au Centre du Scoutisme où le succès obtenu est inattendu. Désormais Cool – Stars s’impose au niveau des orchestres Centrafricains. Régis Cissoko octroie au jeune groupe des matériels de musique avec un bail à l’appui. Roger Poguy qui gère le Punch Coco leur signe un contrat de prestation pour chaque dimanche et c’est un grand succès. Par ailleurs,le groupe anime le cadre de la Coupole à Lakouanga et à chaque fois c’est le plein.

L’orchestre Cool – Stars s’impose avec Trésor lors d’un duel avec Bovic de Canon Stars organisé par Sprint un des sponsors de la place. Désormais le groupe devient une formation de référence. Le guitariste célèbre Mobanza continue d’envoûter le public et nous livre son sécret :

matrou-zekete-et-vadjoMatrou, Zèkètè et Vadjot

« La rumba est bien jouée par tous, mais j’intègre dans ce genre nos musiques traditionnelles telles que le léngé, loudou et le folklore des Banda Broto de la Ouaka. De plus, sur le plan harmonique j’emprunte des créations de Georges Benson le guitariste populaire Américain « . A cela s’ajoute toute une richesse qui fait la force de ce groupe. A commencer d’abord par la présence de Trésor qui est lauréat du concours RFI  » découverte 1984  » avec sa chanson Ouroula, du griot Vadjot qui raconte dans ses animations des histoires réelles et drôles en lien avec nos traditions et nos réalités de la vie quotidienne. Il lance les cris d’animations  » Ma ti tinda « ,  » Est-ce que mo ba ni awé ? « ,  » Est-ce que mo touché ? « ,  » Mo titida é, titi, mo titi da é titi « . Ce sont des expressions qui reviennent souvent dans les disputent de nos sœurs que l’artiste immortalise dans les titres du groupe. De plus, le chanteur Delmas apporte au groupe une maturité grâce à son expérience musicale passée auprès de Muziki et Tropical Fiesta. Enfin, le chanteur animateur et danseur Congolais Zèkètè Mono apporte une dimension nouvelle à la qualité de spectacles de Cool – Stars par sa présence scènique. Il importe de noter que c’est au sein de Cool – Stars que le guitariste Dambalé dit Dallas fait ses premières armes dans la musique. D’ailleurs, Dallas déclare que le guitariste Mobanza est son Maître et qu’il lui doit tout. Dallas évolue en ce moment à Paris et accompage aux studio et en concerts nombreux artistes africains parmi lesquels Awilo Longomba, Aurlus Mabélé, Wéngé…Enfin comme bon nombre de groupes Centrafricains, Cool – Stars disparaît dans les années 90.

tresor1Trésor

Le leader incontesté de Cool Star, Trésor de son vrai nom Dieudonné Béma est né à Bangui le 27/07/1960. Après ses études au lycée des martyrs, il démarre sa carrière musicale dans le groupe Manganga aux côtés de Princess Léonie Kangala en 1977. Après un brèf passage dans la formation Super Angelou en 1978, Trésor evolue par la suite dans le Tropical Fiesta et Matanga fondé par Jean Eudes Téya. En 1983 il intègre le groupe Makémbé de Goerges Ferreira et devient ainsi le meilleur chanteur de cette formation avec sa composition populaire « Zéti ». Il devient lauréat du concours RFI « découverte 1984 » avec la chanson « Ouroula « , ( le rêve). Avec le tubeYaraïna, Trésor remporte un concours de chant en 1987 en . Il arrive en france en 1990 pour poursuivre sa carrière musicale, mais malheureureusement Trésor retourne trois ans après au pays en raison des problèmes d’orde familial. Enfin, depuis 1995 Trésor réintègre le groupe Tropical Fiesta aux côtés d’Aggas Zokoko en attendant les jours meilleurs.



Anthologie de la Musique

Share on Facebook

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.